Parlons addiction

 

 

Point de départ d'un large projet autour des addictions, bien souvent renforcées par le contexte de crise sanitaire, un questionnaire anonyme va être diffusé aux étudiants, autour de ces thématiques. Des vidéos de sensibilisation ont aussi été élaborées. Le tout mené main dans la main avec des étudiants, le Service de santé universitaire (SSU) et l'association Ithaque.

Le stress, l’absence de cadre (cours à distances, échanges en visio…), l'isolement social entraînés par le confinement ont intensifié les situations d’addiction. Qui d'entre nous n'a pas pris quelques kilos ou augmenté sensiblement sa consommation de tabac, alcool, médicaments ou autres substances ? Sans parler de l'usage immodéré des écrans…

Si le premier confinement a été plutôt bien supporté par la majorité des gens, les addictions sont désormais largement considérées comme « dégât collatéral de la crise sanitaire ».

 

Découvrez la suite de l'article sur l'Actu, le journal électronique de l'Université de Strasbourg.