Inscrivez-vous à notre newsletter afin de recevoir toutes les informations Ithaque !

Bannière rejoignez Ithaque sur Facebook

Synthèse de l'activité

 

En 2017, la file active globale a été de

- 814 patients (vs 759 en 2016), dont 26% sont des femmes.

- 85 membres de l’entourage (83 personnes pour l’entourage en 2016),

- soit un total de 899 personnes (vs 842 en 2016).

Sont intégrés à ce chiffre les patients de l’antenne CSAPA de Molsheim, soit 194 personnes.

On note une stabilisation de la patientèle de cette antenne (194 en 2016), même s’il y a eu 96 nouveaux patients. À Strasbourg, il y a eu 290 nouveaux patients.

 

Origine de la prise en charge :

À Strasbourg, pour 44% des personnes, le premier produit à l’origine de la prise en charge est constitué par les opiacés (hors traitement de substitution détourné), suivi de l’alcool (23%), du cannabis (12%) et des TSO détournés (9%)

À Molsheim, le premier produit à l’origine de la prise en charge est l’alcool (49%), suivi par les opiacés (hors TSO détournés) (30%) et le cannabis (11%)

 

En 2017, il y a eu 386 nouveaux patients, soit au total 47.5% de la file active (vs 337 nouvelles personnes en 2016).

171 patients sont âgés de moins de 30 ans (21% de la file active).

237 vivaient dans un logement précaire ou étaient sans domicile (29%)

44% avaient comme principales ressources des prestations sociales : minima sociaux et prestations chômage.

29.5% avaient des revenus provenant de l’emploi.

 

169 personnes (vs 132 en 2016), ont bénéficié de la délivrance d’un traitement par la méthadone in situ par le centre.

31 299 actes (28 778 en 2016), y compris les entretiens de délivrance des TSO, ont été réalisés par l’équipe du CSAPA sur les deux sites (rue Kuhn et Molsheim). Cette équipe est composée de médecins, de travailleurs sociaux, d’infirmiers, de psychologues, d’une équipe administrative et de direction ; ceci à hauteur de 14.30 ETP.